Pourquoi « Dikkenek » ?

Un clin d’œil au parcours belge de nos études : ce mot signifie en flamand  « gros cou, grande gueule ».

Pourquoi « Dikkenek » ?

Un clin d’œil au parcours belge de nos études : ce mot signifie en flamand  « gros cou, grande gueule ».

Pourquoi « Dikkenek » ?

Un clin d’œil au parcours belge de nos études : ce mot signifie en flamand  « gros cou, grande gueule ».
Notre histoire

Qui sommes-nous ?

Nous sommes trois jeunes vétérinaires ruraux et un ingénieur en agriculture, en contact quotidien avec nos éleveurs pour assurer le suivi des différents animaux de production. Passionnés par l’élevage, nous avons entrepris d’élever nous-mêmes des bovins et des volailles.
Une double exigence : respect de l’animal et plaisir des papilles.

Pourquoi «  Dikkenek » ? Un clin d’œil au parcours belge de nos études : ce mot signifie en flamand  « gros cou, grande gueule ». Une façon de saluer notre goût du partage et d’une bonne humeur qui n’exclut pas le sérieux. Dikkenek, c’est aussi une envie de fédérer autour de nous des professionnels et des consommateurs avec qui nous voulons échanger dans une recherche commune … du goût !

Notre histoire

Qui sommes-nous ?

Nous sommes trois jeunes vétérinaires ruraux et un ingénieur en agriculture, en contact quotidien avec nos éleveurs pour assurer le suivi des différents animaux de production. Passionnés par l’élevage, nous avons entrepris d’élever nous-mêmes des bovins et des volailles.
Une double exigence : respect de l’animal et plaisir des papilles.

Pourquoi «  Dikkenek » ? Un clin d’œil au parcours belge de nos études : ce mot signifie en flamand  « gros cou, grande gueule ». Une façon de saluer notre goût du partage et d’une bonne humeur qui n’exclut pas le sérieux. Dikkenek, c’est aussi une envie de fédérer autour de nous des professionnels et des consommateurs avec qui nous voulons échanger dans une recherche commune … du goût !

Notre philosophie

Pas d’hypocrisie. Nous mangeons de la viande. Nous en avons besoin. Sans toujours savoir comment elle a atterri dans nos assiettes. Alors, posons-nous les bonnes questions : D’où vient-elle ? Quel âge avait l’animal ? Quelle race ? Comment a-t- il été nourri et soigné ?

Avant que vous, amateurs de bonne viande, ouvriez la bouche, nous vous invitons à ouvrir les yeux. Car nous offrons une transparence et une traçabilité entières pour nos produits. Comme la plupart des éleveurs que nous connaissons pour travailler avec eux, nous aimons nos
bêtes même si c’est l’abattage qui les attend. En tant qu’éleveurs, nous voulons leur assurer soin et bien-être ; des conditions d’abattage rapides et décentes. Voilà pourquoi nous serons présents à toutes les étapes du circuit alimentaire, collaborant avec des professionnels qui partagent notre optique.

Dernière étape : la bouche. Or le goût a un coût. On peut choisir de manger moins pour manger mieux. Car obtenir une bonne viande qui satisfasse la santé et le goût demande du temps. Des animaux bien nourris et soignés sont déjà un gage de qualité mais on peut plus encore. Il faut travailler sur les conditions de conservation et de maturation de la viande ; encore une fois prendre le temps. Tendreté, jutosité, flaveur, couleur : une viande doit se déguster comme un vin. Nous testons nous-mêmes nos produits, comparons nos viandes et vous proposons le meilleur. Mieux encore, nous associons nos clients en leur proposant des dégustations.

Notre philosophie

Pas d’hypocrisie. Nous mangeons de la viande. Nous en avons besoin. Sans toujours savoir comment elle a atterri dans nos assiettes. Alors, posons-nous les bonnes questions : D’où vient-elle ? Quel âge avait l’animal ? Quelle race ? Comment a-t- il été nourri et soigné ?

Avant que vous, amateurs de bonne viande, ouvriez la bouche, nous vous invitons à ouvrir les yeux. Car nous offrons une transparence et une traçabilité entières pour nos produits. Comme la plupart des éleveurs que nous connaissons pour travailler avec eux, nous aimons nos
bêtes même si c’est l’abattage qui les attend. En tant qu’éleveurs, nous voulons leur assurer soin et bien-être ; des conditions d’abattage rapides et décentes. Voilà pourquoi nous serons présents à toutes les étapes du circuit alimentaire, collaborant avec des professionnels qui partagent notre optique.

Dernière étape : la bouche. Or le goût a un coût. On peut choisir de manger moins pour manger mieux. Car obtenir une bonne viande qui satisfasse la santé et le goût demande du temps. Des animaux bien nourris et soignés sont déjà un gage de qualité mais on peut plus encore. Il faut travailler sur les conditions de conservation et de maturation de la viande ; encore une fois prendre le temps. Tendreté, jutosité, flaveur, couleur : une viande doit se déguster comme un vin. Nous testons nous-mêmes nos produits, comparons nos viandes et vous proposons le meilleur. Mieux encore, nous associons nos clients en leur proposant des dégustations.

Un terroir :

De la côte d’Albâtre à la boutonnière de Bray

Nous privilégions un circuit court. Nous travaillons avec des professionnels que nous côtoyons; nous élevons des animaux que nous connaissons, en éliminant les intermédiaires qui peuvent opacifier la traçabilité. Nous ne nous contentons pas d’engraisser l’animal.
Un terroir :

De la côte d’Albâtre à la boutonnière de Bray

Nous privilégions un circuit court. Nous travaillons avec des professionnels que nous côtoyons; nous élevons des animaux que nous connaissons, en éliminant les intermédiaires qui peuvent opacifier la traçabilité. Nous ne nous contentons pas d’engraisser l’animal.

Au bout du compte

Nous ne vous proposons pas une viande à bas prix, mais une viande de qualité et de plaisir.

Le goût de la recherche et du travailler ensemble, notre contact avec l’animal : c’est notre souhait quotidien.

Nous voulons créer avec vous une vraie histoire autour de nos produits.

Au bout du compte

Nous ne vous proposons pas une viande à bas prix, mais une viande de qualité et de plaisir.

Le goût de la recherche et du travailler ensemble, notre contact avec l’animal : c’est notre souhait quotidien.

Nous voulons créer avec vous une vraie histoire autour de nos produits.

Présentation de l’équipe !

Patrick Vanberg

Avec ses poulettes de race crève cœur, race normande de renom

Hugo Lafage

Accompagné de nos petits Parthenais et leur mère porteuse

Jonas Cuvillier

En compagnie de nounours, un des chouchous de l’elevage

Présentation de l’équipe !

Patrick Vanberg

Avec ses poulettes de race crève cœur, race normande de renom

Hugo Lafage

Accompagné de nos petits Parthenais et leur mère porteuse

Jonas Cuvillier

En compagnie de nounours, un des chouchous de l’elevage
in massa venenatis, leo. leo adipiscing tempus
Share This

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer